enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
le journal de max le journal de max le journal de max
le journal de MaxMANUEL DE DEMISSION MENTALE
le journal de max
Le jeu du dictionnairesemaine 2, mercredi 9h00
Accord suspect<b>semaine 2, mardi 13h00</b> Miss Passante<b>semaine 2, mercredi 16h00</b>
Même si toute l’équipe est au courant depuis une semaine, le Boss tient à officialiser la grosse commande par une réunion extraordinaire. C’est son côté régalien. Il prépare l’équipe à l’intervention de Méga-Man, insistant sur le côté amical de l’audit. Géraldine est sceptique. Elle demande si une telle intrusion est légale. Martine Marteau cite de tête quelques articles du code du travail et Solénoïde met son grain de sel : Méga-Man ne doit pas toucher à la papeterie parce qu’elle a tout rangé ce matin.

Puis vient la traditionnelle cascade de diagrammes couleurs primaires, fulgurants histogrammes stylisés, mirifiques camemberts 3D. Je sors quelques mots à cinq syllabes pour faire acte de présence. Parfois, je soupçonne le patron de me garder uniquement pour mes interventions raffinées, comme caution intellectuelle de cette effroyable orgie numérique.

Le reste du temps, avec Gégé, notre attention est accaparée par le jeu du dictionnaire. La règle est simple : chacun doit utiliser le mot tordu que l’autre lui a concocté. Saisissant une brèche, je me lance : « Ce projet est une vraie dermatomyosite. » Gégé riposte aussitôt : « Oui, il faudrait revoir la cosmogonie de notre approche client. » Très fort, le Gégé. Comme il se plait à le répéter : trente ans de latence feront toujours la différence.
TOUS DROITS RÉSERVÉS