enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
le journal de max le journal de max le journal de max
le journal de MaxMANUEL DE DEMISSION MENTALE
le journal de max
La pipotiquesemaine 1, vendredi 8h30
Visite de l’échiquier<b>semaine 1, jeudi 14h00</b> Le pot du vendredi<b>semaine 1, vendredi 16h00</b>
Numéro 4 n’est pas revenu et le Boss doit livrer le dossier pour midi. Ma tactique d’ajournement a foiré dans les grandes longueurs. Je n’ai plus le choix : il faut pipoter.

Internet est mon ami. Agrippé à ma souris, je pars à la pêche aux paragraphes. Quelques mots choisis et les moteurs de recherche me dégurgitent des kilomètres d’études incompréhensibles bourrées de mots barbares dont je n’ai plus qu’à copier les parties génériques dans mon document. Mais le malheur s’acharne sur moi : la connexion rame comme jamais. C’est la panique. Gégé pourra peut-être m’aider.

Je retrouve mon pote en train de surveiller le téléchargement d’une compilation signée par un certain Docteur Pamezlamoi. Comme il s’agit d’un concurrent à sa divine mission, cela relève d’une priorité absolue, quitte à monopoliser toutes les ressources informatiques de la boîte. Nous regardons la barre avancer lentement. Puis, il me promet de différer la suite de ses investigations picturales.

Le café a un étrange goût de caramel brûlé. Puisant dans mes ressources les plus enfouies, je commence à assembler les paragraphes. En moins d’une heure, le dossier prend forme. C’est indigeste au possible et c’est bien mon intention : que personne ne le lise jamais. Pour corser le tout, il y a même des passages en anglais. Très smart.

Je fignole la première page et envoie ma grosse daube à l’impression. La photocopieuse turbine à plein régime. Solénoïde manie la relieuse sans ménagement. Le Boss passe de bureau en bureau, rassemble les pièces à la va-vite. Seule chose rassurante : même lui n’aura jamais le temps d’y jeter un œil. Mission accomplie.
TOUS DROITS RÉSERVÉS