enregistrerfermerprécédentsuivant
zoom
le journal de max le journal de max le journal de max
le journal de MaxMANUEL DE DEMISSION MENTALE
le journal de max
Intuition paranoïaquesemaine 3, vendredi 10h00
Prosaïque Martine<b>semaine 3, jeudi 15h30</b> Happening suspect<b>semaine 3, vendredi 16h00</b>
En contrebas, le monde continue son incessant défilé. Mais quelque chose a changé dans l’air. Je le sens. Quelque chose qui suggère des filtres internet et impose des notes de frais en bonne et due forme. Quelque chose avec une tête rouge, chauve, toute en longueur. Un mauvais relent envahit l’étage. Il gagne les consciences pour ne plus les quitter. Gégé partage mon inquiétude. Il m’apprend que certains logiciels vont jusqu’à calculer la distance parcourue par la souris afin d’estimer la productivité des employés. Je m’imagine en train de faire des ronds dans le vide à longueur de journée ou mieux encore : amener mon vélo, le renverser sur le guidon, tourner la roue arrière à fond et plaquer la souris dessus jusqu’à ce que le compteur du programme mouchard explose.

Le détecteur de fumée me parait bien volumineux. N’est-ce pas la planque idéale pour une caméra miniature ? Comme dans les films d’espionnage. Fébrile, j’ouvre un document de travail au hasard, tape quelques lignes, compte les caractères, estime ma moyenne horaire, imagine la courbe catastrophique, l’épais dossier sur mon cas, les preuves accablantes de mon inactivité.

Performance, rentabilité, optimisation. Je suis au bord de l’asphyxie. Ce qu’il me faut, c’est une tarte Tatin. Bien chaude, avec crème glacée et chantilly. Ensuite, je bosse. Promis. Il y a sûrement un rendez-vous extérieur qui traîne. Voyons voir. En cherchant bien…
TOUS DROITS RÉSERVÉS